Ma contribution personnelle à la protection du climat

En tant que président de la commission de l’environnement au Parlement européen, je traite souvent du changement climatique et de la politique énergétique dans mon travail quotidien. On me demande souvent, lors de séances de discussion ou lors de conversations avec des groupes de visiteurs, quelle est ma contribution personnelle à la protection du climat. Je voudrais répondre à cette question dans le texte suivant.

Naturellement, en tant que député, je voyage beaucoup. Pour le voyage à Strasbourg et Bruxelles, je préfère le train comme moyen de transport respectueux de l’environnement. En tant que député, cependant, je suis également dépendant de l’avion comme moyen de transport. Cependant, chaque vol contribue au réchauffement climatique et j’essaie d’éviter de voler de la meilleure façon possible.

Sur le toit de ma maison et de mon garage, j’ai installé un système photovoltaïque d’une puissance totale de 12,7 kilowatts, sans générer d’émissions nocives pour le climat. Mon eau chaude est chauffée pendant les mois d’été par un système solaire thermique.

Chez mon fournisseur d’électricité, j’ai choisi un tarif 100% électricité verte. Divers portails, tels que verivox.de, peuvent être utilisés pour trouver des tarifs d’électricité verte à faible coût.

Ces exemples montrent clairement que la contribution personnelle à la protection du climat ne signifie pas sacrifier la qualité de vie et les coûts élevés. Au contraire, à la lumière de la hausse des prix de l’énergie, les investissements sont remboursés dans un délai relativement court. Il est important que chacun puisse apporter sa contribution personnelle à la protection du climat!